LOU MALAVAL

Auteure
Lou Malaval voit le jour en Provence à Draguignan en 1965. À l'âge adulte, elle s’attache à la Franche-Comté, à Besac ou B’sançon comme ils disent, à son climat, ses mœurs, sa cancoillotte, son macvin et à ce terrible accent gardé si jalousement par ses autochtones.
Enfant, elle écrit des histoires pour faire comme son père. Mais ce plaisir, elle l’enferme au fond d’un tiroir pour l’en ressortir trente-cinq ans plus tard, après le dessin, après la peinture.
Elle met fin à son activité professionnelle dans le domaine de la santé, parce que la vie n’est pas toujours rose, elle a son compte de malheurs. Ses épreuves, elles les dénoncent pour se libérer et Déposer les larmes surgit comme un cri en 2018.
Passionnée d’histoire, elle ne lâche plus sa plume et ose Le dernier Burgonde qui s’éveille en 2019 avec un premier tome Entre l'arbre et l'écorce  et se poursuit avec un second tome Entre chien et loup en 2020.
C’est avec surprise qu'elle découvre cette nouvelle passion pour l’écriture, même si son intérêt pour la plume était dormant. Son émerveillement est à son apogée quand elle se dévoile en trouvant son propre style d’écrivain, sa voix d’auteur. Peut-être son âme d’artiste et de créatrice l’aide largement.
En terminant le deuxième tome du Dernier Burgonde, elle sait qu'elle a encore progressé ; elle a adoré l’écrire, le vivre, tracer l'évolution des personnages et les voir affronter leurs aventures.
Si elle est autodidacte en cette matière, elle est diplômée en droit et a étudié l’histoire durant près de trente ans. . . Et elle continue..."Passion quand tu nous tiens".
Elle a beaucoup de projets en tête. . . Eh oui, elle possède pas mal d’imagination en réserve et elle est déterminée quand elle s’installe devant sa plume électronique.

Puis, c’est l’édition du Camélia bleu (édition Il est Midi 2021) qui nous emporte dans les rues de Besançon, des prémisses de la Seconde guerre aux années 1960.